Archive

Daily Archives: May 4, 2011

.

Il était une fois
une anchois,
morte de froid,
loin de toi
en émoi,
elle ploie.

Grelottante
la revoie
frémissante,
tremblante
sans foi,
mais pourquoi ?

Gémissante,
elle ne boit
que l’attente
enivrante
d’une joie
ou d’un poids.

Et moi, et moi !
Ai-je le choix ?
Je me noie.

Violente
et sans loi,
haletante
démente,
elle perçoit,
mais quoi ?

Toi, moi,
et l’anchois.