Archive

Monthly Archives: June 2012

Vingt minutes le long du parc, par les rues ombragées, vingt minutes pour laisser tous les petits plaisirs du jour s’imposer; pas mesurés, senteurs naissantes, moments suspendus que rien n’atteint – ma marche du matin.

Elle est faite de rien , et de tout; d’une odeur de terre fraîchement arrosée, d’une couleur d’herbe plus verte, de touches de couleurs éparses et de légers frissons que le vent sur ma peau fait lever.

La chaleur viendra, elle n’est encore qu’une promesse. Calme, la nature donne envie de s’y lover, de rester dans cet entre deux qui sépare un monde de l’autre.

Biographie, autofiction, roman, essai et polar, sont prévus pour cette année au programme du groupe de lecture de l’Alliance Française. Une brochette d’auteurs à découvrir au cours de l’été :
·       Amélie Nothomb – Tuer le père (2011)
Vingtième roman de l’auteur à succès de Stupeur et tremblements et Hygiène de l’assassin.
Elle y parle de paternité, de magie mais aussi de trahison.
*
·       Delphine de Vigan – Rien ne s’oppose à la nuit (2011)
L’auteur dresse un portrait de sa mère disparue. Elle retrace sa vie, celle qu’elle a connue et imagine l’autre, celle qui lui échappe. Intimiste, courageux et pudique, une magnifique introspection sur la famille, ses secrets et ses blessures.
*
·        Françoise Héritier – Le sel de la vie (2012)
« Il y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d’exister, au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts, au-delà des engagements, et c’est de cela que j’ai voulu rendre compte. De ce petit plus qui nous est donné à tous : le sel de la vie. »
Françoise Héritier est anthropologue, professeur au Collège de France et écrivain.
*
·      Georges Perec – Les choses  (Prix Renaudot 1965)
Réflexion sur l’idée du bonheur dans la société moderne à travers la vie quotidienne d’un jeune couple d’aujourd’hui, issu des classes moyennes. Quelle idée se font-ils du bonheur ? Pourquoi leur reste-t-il inaccessible ?
*
·        Philippe Forest – L’enfant Eternel  (Prix Femina 1997)
« J’ai fait de ma fille un être de papier, j’ai tous les soirs transformée mon bureau en théâtre d’encre où se jouaient encore ses aventures inventées ».
Un père face à la mort de son enfant, livre d’amour et de deuil d’un auteur reconnu de l’autofiction.
·       Simone Veil – Une vie (2007)
C’est l’histoire d’un personnage au destin exceptionnel. Simone Veil accepte de se raconter dans une autobiographie, où le lecteur la découvre à la fois engagée, libre, véhémente et sereine.
·        Fred Vargas – Sans feu ni lieu(2006)
Fred Vargas est l’une des plus grandes représentantes du polar français actuel.
Le lecteur suit l’enquête de Kehlweiler, dit l’Allemand, et de ses trois assistants sur le meurtre de deux femmes.
Alliance Française de Chicago – groupe de lecture 2012-2013
*

Un air bien de son temps, jeunesse et printemps,
Sourire facile des années insouciantes
Après-guerre radieux, verte innocence
Vierge de soucis et de longs accouchements

Immortalisée sur un cliché noir et blanc,
A jamais tu traverses les générations
Figée là, vole vers toi mon admiration,
Echancrée perles nacrées et robe d’antan

Si belle! C’est ainsi que je veux te garder,
Empêcher la mort pour toujours de t’enlever
Chaque jour de nouveau te lancer un coup d’œil,

Tendre et complice; sentir froid à mon cou
Ta présence chérie consoler mes écueils
Cette alliance immortelle, unique bijou.

*